Pour pouvoir afficher et utiliser le menu de ce site :
- Une version récente de Flash Player doit être installée sur votre ordinateur.
- Votre navigateur doit être configuré pour pouvoir utiliser Javascript.

Accueil du site > Actualités > Souriez pour la photo !

Actualités


Souriez pour la photo !

Convertir son regard : cela ne commence-t-il pas par renoncer à tout mitrailler ?


Publié le 25 juillet 2018

Voici l’été, le soleil, les vacances et l’époque des photos. C’est le temps des poètes qui cherchent à saisir la beauté du monde, et le reflet rose du soleil levant sur un cristal de glace. C’est le temps ou l’on se met en rang comme en classe...


« Non, grand-mère, viens devant avec le bébé... Un peu plus il gauche, Tatie... Allez, un sourire... Cheese ! Ne bougeons plus. 3. 2. 1. Je vous remercie. »

C’est le temps des goujats qui, au prétexte d’avoir un appareil en main, vous bousculent et viennent vous boucher la vue... C’est le temps des spectateurs qui mitraillent sans regarder et sans vivre.

J’ai beaucoup aimé prendre des photos, tu le sais, Seigneur. Un jour, une Kabyle, à Tizi Ouzou, m’a dit : « Tu n’as pas le droit. Je ne t’appartiens pas. » J’ai arrêté. Elle avait raison. Rien ne nous appartient. Rien.

Seigneur, je te prie pour les photographes.
Les « grands » -les professionnels-
Et les « petits » -ceux du dimanche.
Fais, Seigneur, que par leur art ils apprennent à voir l’invisible,
Cette transparence qui flotte, muette, dans l’air
et qui pourtant parle de l’essentiel, du vrai, du beau, de Toi.
Donne-moi aussi de savoir regarder, comme eux,
avec ce désir d’arrêter le cours du temps
pour être capable de sonder
l’incroyable richesse de chaque instant,
Non pour le posséder, alors qu’il s’écoule entre les doigts,
mais pour le respecter plus complètement.
Et rendre grâce.

(Prier n° 323 Juillet-Août 2010)