Pour pouvoir afficher et utiliser le menu de ce site :
- Une version récente de Flash Player doit être installée sur votre ordinateur.
- Votre navigateur doit être configuré pour pouvoir utiliser Javascript.

Accueil du site > Actualités > Sans titre > Journée mondiale de la Prière avec (...)

Sans titre


Journée mondiale de la Prière avec les les chrétiennes des Philippines



La Journée Mondiale de Prière des femmes est un mouvement oecuménique mondial. Créé en 1887 aux Etats-Unis, son secrétariat est à New York. Actuellement, plus de 180 pays participent à cette journée de prière. Une fois par an, nous prions AVEC et non POUR les habitants d’un pays. Cet oecuménisme est novateur. Il sollicite un esprit et un travail oecuméniques à tous les niveaux.


Le 3 mars 2017, les chrétiennes des Philippines invitent à la prière, à travers le monde. Leur thème s’inspire de la parabole mettant en scène, des ouvriers et un intendant. Les derniers embauchés sont payés autant que les premiers… La question de l’intendant est actuelle

« Me trouves-tu injuste ? »

La prière se tient dans 180 pays et en France (plus de 300 lieux).

Chaque année, un pays différent conçoit et rédige une célébration oecuménique pour le monde. Ainsi, les mêmes mots déclinés dans la diversité des langues invitent à prier le Seigneur.

La prière est organisée par les femmes, pour toute la communauté : hommes et femmes !

L’AFFICHE :

La justice est au coeur de l’affiche 2017, comme elle est au coeur de la célébration de nos amies.

Allons-nous prendre le temps d’aller à la rencontre de ces femmes, découvrir leur pays avec toutes ses ressources, écouter ce qui fait leur vie de tous les jours avec peines et joies, inquiétudes et quiétudes, doutes et certitudes dans la foi, face à la pauvreté, la richesse et l’injustice qui les entourent ?

Aujourd’hui, la vie de ces femmes et de ces jeunes filles n’est pas facile et leurs propres paroles nous font prendre conscience que beaucoup sont encore des victimes de l’injustice !

Les membres du comité JMP-Philippines ont choisi de centrer la liturgie sur le texte de Matthieu 20, les ouvriers de la dernière heure, soulevant ainsi le questionnement de Jésus : « me trouves-tu injuste ? ». L’interrogation est sous la forme active et non passive. Dans ce passage, Jésus utilise la générosité du propriétaire pour nous aider à comprendre à quoi ressemble le royaume de Dieu.

Le combat pour les droits à une vie décente, la solidarité, la recherche de la justice sont la source de leur foi. Le travail n’est pas uniquement un moyen d’acheter mais aussi une contribution pour une économie juste. Il rend digne et le travailleur est stimulé à la perspective du travail. Mais nous savons que la justice de Dieu n’est pas la justice des hommes. L’artiste philippine âgée de 32 ans, dans son tableau, exprime son regard sur la situation aux Philippines aujourd’hui. L’artiste cherche à transmettre un message qui lui tient à coeur : le royaume de Dieu est ouvert à tous, même à ceux et celles qui ne connaissent pas Dieu ou qui ne le reconnaissent pas.

Principes fondamentaux de la Journée Mondiale de Prière :

1) A la base, l’engagement des femmes chrétiennes : elles savent exprimer leur foi en Jésus-Christ et évoquer ce qu’elles vivent dans la prière et la célébration devant Dieu et en communauté.

2) Ecouter et s’exprimer : la prière s’enracine dans l’écoute de Dieu et l’écoute de chacune d’entre nous. Lors de la JMP, nous écoutons la Parole de Dieu ainsi que les voix des femmes partageant leurs espoirs et leurs craintes, leurs joies et leurs peines, leurs projets et leurs besoins

3) Etre fidèles et inventives : la JMP invite chacune à rester fidèle au texte de la célébration qui lui est remis par égard envers les femmes qui l’ont rédigé. La fidélité au texte n’est pas incompatible avec l’approche créative de la célébration JMP. Cette démarche élargit l’horizon de celles et ceux qui y participent, stimule une prière oecuménique vivante et renforce la solidarité oecuménique au niveau local et mondial.

4) Oser être ouvertes et accueillantes exige de dépasser nos propres résistances, de surmonter les obstacles, de traverser les frontières et de saisir l’ampleur et la profondeur de l’expérience chrétienne.

5) Partager permet de donner et de recevoir. En partageant prière, musique, art et culture, nous découvrons nos points communs ainsi que nos différences, tous deux sources de louange et d’enrichissement. Grâce à l’offrande JMP, les ressources des unes sont ainsi partagées avec d’autres femmes et enfants dans le monde entier.

6) Construire une confiance réciproque : la confiance que Dieu place en nous, nous donne la capacité et le courage de nous faire confiance les unes aux autres. La confiance est l’attitude-clé pour créer d’authentiques relations oecuméniques.

7) Etre des chrétiennes parmi d’autres dans un monde multi-religieux : les femmes de la JMP se concentrent sur la prière des chrétiens. Les personnes d’autres croyances ou religions désirant participer à la célébration JMP sont les bienvenues.

8) S’engager à apprendre : chaque année, la JMP donne l’occasion aux femmes de connaître la vie des habitants d’autres pays, d’appréhender d’autres expressions de la foi chrétienne, les causes des problèmes sociaux, les questions brûlantes du monde et les manières de les aborder. Chaque fois, le thème de la célébration JMP invite à approfondir différents aspects de la théologie chrétienne dans un effort d’apprentissage et de recherche oecuménique.

9) Promouvoir l’action responsable : par la JMP, chaque femme est invitée à s’engager et à offrir ses talents, son temps et ses compétences, inspirée par la devise de la JMP « s’informer pour prier - prier pour agir ». En cheminant pas à pas, les femmes expriment tout à la fois courage et espérance et ce, pour la gloire de Dieu.



Dates / horaires / lieux / indications


  • Journée mondiale de la Prière avec les les chrétiennes des Philippines
    Le vendredi 3 mars 2017 à 18h30 - Eglise de Montchanin
    Pour toute la communauté : hommes et femmes !!!!